La vérité sur Jérusalem ou les mensonges sur Al-Qods!

abdel1970

par abdel1970

284
452 vues
Le quotidien israélien, "Yediot Aharonot", a dévoilé au public une vidéo de propagande préparée par le ministère israélien des Affaires étrangères et qui comprend, entre autre, la destruction du dôme de rocher, situé dans la ville sainte occupée d'al-Qods.

Toutefois, cette vidéo, qui s'inscrit dans une série de vidéos intitulées «la vérité sur» a été vite retirée, de crainte de provoquer une vive réaction, de la part des Musulmans, surtout, de la part des Palestiniens. La raison de cette suspension de la vidéo d'origine est due à une séquence dans laquelle on nous montre le dôme du rocher en train de s'effondrer, pour être, ensuite, remplacé par le temple présumé des Juifs.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a, aussitôt, remplacé cette vidéo, par une autre portant sur le même thème. Au lieu de la destruction du dôme du rocher, on le fait disparaître, dans la poussière, et on recule, dans le temps, pour affirmer que le Mont du temple juif existait, dans la sainte esplanade, bien avant la construction du dôme du rocher! L'objectif de cette propagande était de «raconter l'histoire de Jérusalem et les liens solides entre le peuple juif et la ville sainte», a commenté Ayalon. Il a ajouté que ce court-métrage met l'accent sur "la coexistence entre les trois religions divines et la liberté de culte, sous la souveraineté israélienne", négligeant la politique de judaïsation permanente d'al-Qods, qui comprend le changement des noms arabes des rues et des quartiers, les creusements au-dessous de la mosquée d'al-Aqsa, en vue de provoquer son effondrement, et l'expulsion des Palestiniens de leurs maisons, pour permettre aux nouveaux colons de s'y installer.

Et le vice-ministre des Affaires étrangère israélien conclut : «Israël est fier que les Musulmans, Chrétiens et Juifs jouissent de la liberté du culte, contrairement aux pays arabes, qui répriment les droits des minorités».

Dans cette vidéo "remaniée", la séquence montre le remplacement du dôme du rocher par le Mont du Temple juif.