VESOUL : ENVIRON 200 PERSONNES A LA MANIFESTATION CONTRE LE PROJET TAUBIRA

PRESSE VESOUL

par PRESSE VESOUL

70
240 vues
"Nous sommes descendus dans la rue aujourd'hui une nouvelle fois pour nous opposer au projet de loi dit "Mariage pour tous". Mais il s'agit en réalité du mariage, de l'adoption, de la procréation médicale assistée et bientôt de la gestation pour autrui, pour tous !". Environ 200 personnes de toutes générations ont répondu à l'appel à la mobilisation du collectif La Manif pour Tous Haute-Saône, sous la responsabilité de la Vésulienne Ghislaine Bigot. Quelques jours après les rassemblements à Paris anti puis pro-mariage gay, d'autres rendez-vous, "dans 100 villes de France, à Cayenne et à Londres", ont été donnés samedi 2 février. A Vesoul, le cortège réuni devant la préfecture en début d'après-midi a rejoint l'hôtel de ville après un passage en centre-ville sous une pluie battante. Devant la mairie, chaque manifestant a pu apposer sa signature sur les pétitions et/ou lettres destinées aux députés et sénateurs du département. "Il nous faut 500.000 signatures pour saisir le Conseil économique, social et environnemental et avoir son avis sur les conséquences de la loi Tuaubira dès le 6 février prochain", ont rappelé les organisateurs du rassemblement haut-saônois. "Déjà 1000. 000 signatures ont été collectées par Philippe Brillault, porte-parole de la Manif Pour Tous et maire de Chesnay !". En ce jour de la Chandeleur, pendant que les manifestants ont dégusté des crêpes accompagnées de boissons chaudes, dans une ambiance où régnaient "confraternité, diversité et respect", et qu'à Paris continuaient les travaux parlementaires, une délégation a été reçue en mairie par le député-maire Alain Chrétien.
Séverine GARCHERY pour La Presse de Vesoul
www.lapressedevesoul.com