Quand la maladie s'ajoute au reste (Fermeture Honeywell)

770 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
A Condé-sur-Noireau, l'annonce de la fermeture d'Honeywell a été particulièrement mal ressentie. Des centaines d'anciens salariés ont été empoisonnés par l'amiante dans cette usine. Ce sont leurs enfants qui vont aujourd'hui être licenciés. Certains ont à leur tour contracté des maladies professionnelles. La fermeture de l'usine est vécue comme une double peine. A 53 ans, au soir d'une vie de travail, Yves Lesellier, est profondément meurtri.

0 commentaire