RCA : Dispute sur la composition du gouvernement

Chaîne Al Qarra TV
88
56 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Al Qarra - Le pouvoir centrafricain ne respecte pas les termes de l’accord de sortie de crise signé à Libreville. C’est en tout cas le reproche adressé par la coalition Séléka au président François Bozizé. Devant l’avancée de la rébellion armée, le gouvernement avait accepté le 11 janvier de négocier avec l’opposition civile et militaire sous l’égide des dirigeants de la région. Le Séléka avait promis un cessez-le-feu sous certaines conditions, notamment la formation d’un gouvernement d’Union nationale. Le 17 janvier, François Bozizé a nommé Nicolas Tiangaye Premier ministre sur proposition unanime de l’opposition. Mais deux semaines plus tard, l’ancien président de la Ligue centrafricaine des droits de l’Homme n’a toujours pas formé son gouvernement. Principal point d’achoppement : la répartition des postes entre les partisans du chef de l’Etat, la coalition Séléka et l’opposition politique.

0 commentaire