Avoirs criminels : la guerre est déclarée (25.01.2013)

france3cotedazur
113
1 173 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La chasse aux avoirs criminels est devenue l’une des priorités de l’Etat. Sa parade : déposséder les voyous de leur patrimoine. Pour cela, un arsenal législatif terriblement efficace a été mis en place : la loi Warsman du 9 juillet 2010. Désormais, tous les types de biens peuvent être saisis. Ils peuvent même être vendus avant jugement. Tout est saisissable et tout le monde est concerné : du grand trafiquant au petit fraudeur fiscal. Les enquêtes sont confiées à des services spécialisés : les GIR, Groupes d’Intervention Régionaux, qui regroupent policiers, gendarmes, douaniers mais aussi inspecteurs des impôts.
Nous avons suivi le GIR Paca dans ses enquêtes, avec à la clef des saisies impressionnantes : yachts, voitures de luxe, appartements…La croissance des saisies est exponentielle. En Paca, depuis l’entrée en application de la nouvelle loi, les saisies du GIR se sont multipliées, passant de 4 millions d’euros en 2011 à 12 millions en 2012. Les saisies, si elles sont confirmées par une décision de justice dite "de confiscation" sont directement affectées au budget de l’Etat. Un plus, donc, pour les finances publiques en cette période de crise et un bon moyen pour lutter contre la criminalité organisée.
Un reportage de 26’ de Olivier Orsini - Yannick Fournigault - Eric El Koubi. Montage : Laurence Buyse

0 commentaire