L'INVITE POLITIQUE, Jean-Christophe Cambadélis 22/01/13

Public Sénat
1,1K
24 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Jean-Christophe Cambadélis, député PS de Paris, était l’invité de Public Sénat et Radio Classique ce matin. Interrogé sur la grève des professeurs d’école ce mardi, il a affirmé que « l’école doit être réformée. (…) Vincent Peillon est passionné par l’Education Nationale, [mais] il n’a pas toujours le doigté nécessaire pour faire aboutir ce qui est nécessaire. (…) On est dans un moment très ennuyeux parce qu’il est possible que la réforme cale alors que nous en avons besoin. (…) Il y a un corporatisme (…) qui fait que les organisations syndicales pensent d’abord statut avant pédagogie ».
A propos du 50e anniversaire du Traité de l’Elysée, il affirme que « le traité est globalement positif (…). Mais depuis la crise financière (…), l’Allemagne s’est recroquevillée sur sa population vieillissante qui pense à ses retraites et qui ne veut pas participer de la solidarité. (…) La France de son côté a des déficits énormes. (…) Ce ne sont pas des problèmes de personnalité, ce sont des problèmes de situation dans chaque pays, il y a des tensions. (…) Je pense que Mme Merkel est très fortement pro-européenne, mais le pays (…) aujourd’hui se demande si c’est un bon choix. (…) La question est aussi posée en France. (…) [Il faut que François Hollande ait] une très grande pédagogie sur la nécessité d’une croissance européenne, (…) et [qu’il respecte] sa parole [concernant] la réduction des déficits ».

0 commentaire