Advertising Console

    Yves Duteil-Pour que tu ne meures pas

    Reposter
    Aldebaran333

    par Aldebaran333

    127
    9 905 vues
    En 2001 sort l'album d'Yves Duteil "Sans attendre" Il aborde une nouvelle fois après "ton absence" un thème douloureux traité avec toujours autant de sensibilité sur une musique délicate au piano

    Pour que tu ne meures pas
    J'ai prié jour et nuit
    Un Dieu que j'ignorais
    Pour qu'il te garde en vie
    Je priais à genoux
    Pour qu'il te laisse à nous

    Je faisais les prières
    Que je me récitais
    Lorsque j'étais enfant
    Je disais Notre Père
    Je vous salue Marie....

    Et je cherchais en vain
    Dans le ciel ici bas
    Des instants de répit
    Que je trouvais enfin
    Dans le creux de tes bras

    Pour que tu restes en vie
    J'aurais prié Bouddha...

    Pour que tu ne meures pas
    Je plongeais mon regard
    Au plus profond du tien
    Pour soigner ton chagrin
    J'aurais voulu qu'on m'aide
    A trouver le remède

    J'aurais changé l'histoire
    Pour effacer les jours
    Qui déposaient du noir
    Autour de ton amour
    Pour en briser le cours

    J'aurais voulu pouvoir
    Voler à ton secours...

    Pour que tu ne meures pas
    J'ai chanté certains soirs
    Tous les chants de l'espoir
    Que j'écrivais pour toi

    Et je montais si haut
    Vers l'infiniment beau
    Pour pouvoir rapporter
    Un peu d'éternité
    A t'offrir en cadeau

    Quand je t'ouvrais mon coeur
    En caressant ta peau
    Comme on touche un trésor
    Tu te battais si bien
    On se sentait si forts

    J'aurais cherché plus loin
    Pour que tu vives encore...

    Je ne saurai jamais
    Ce qui de tout cela
    Nous a gardé ensemble
    Du courage de vivre
    Ou du bonheur qui tremble

    Mais je bénis le ciel
    De t'avoir épargnée
    Lorsqu'à la nuit tombée
    Je t'entends respirer

    Et je connais le prix
    De chaque instant de paix
    Que nous offre aujourd'hui
    Et l'amour qu'il fallait
    Pour que tu restes ici...

    Pour que tu ne meures pas,
    J'aurais donné ma vie.