Oisans, la montagne à l'état brut

Découvrir le nouveau player
Chroniques d'en Haut
100
2 323 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Réalisation Christophe Chayé

Bien peu de routes permettent d’accéder aux portes du Parc National des Écrins.
Celle de la Bérarde en est une. Dans un cadre minéral et abrupt, cette route relie les villages de St Christophe et la Bérarde à Bourg d’Oisans. Elle est parfois difficile à entretenir, notamment en hiver, lorsque les avalanches descendent jusque dans le fond de vallée. Malgré cela, le village de St Christophe vit paisiblement, entièrement tourné vers ses montagnes. Depuis la première ascension de la Meije par Gaspard, un enfant du pays, c’est toute une lignée de guides qui a vu le jour ici. Leurs pas résonnent encore dans la vallée du Vénéon qui ne peut ni ne veut rien proposer d’autre que la beauté sauvage des sommets qui l’entourent. St Christophe et la Bérarde ont conservé cet air d’autrefois qui donne aux visiteurs l’impression d’être parti très, très loin…

« Tu seras guide mon fils ! » - sujet réalisé par Christophe CHayé
Le 16 août 1877, Pierre Gaspard, un enfant de Saint-Christophe-en-Oisans, et son client Emmanuel Boileau de Castelneau atteignent le sommet de La Meije.
Cette victoire marquera le début de l’essor touristique de la vallée. Grâce à Pierre Gaspard quelques familles de la vallée du Vénéon vont fournir plusieurs générations de guides.

0 commentaire