Ayrault soutient Renault mais demande plus de transparence

Découvrir le nouveau player
Agence France-Presse
3,4K
39 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a indiqué lundi 21 janvier à Saint-Nazaire qu'il ne demandait pas de départ à la tête du groupe Renault, mais a réclamé plus de transparence de la part de l'industriel. Durée: 00:25

0 commentaire