Advertising Console

    Andreï Makine : de l'Urss à la Russie...

    Mediapart

    par Mediapart

    4,1K
    731 vues
    Dans “Une femme aimée” (Seuil), Andreï Makine montre jusqu’où peut bien mener la réalisation, entamée dans l’Union soviétique finissante, d’un film consacré à Catherine II de Russie (1729-1796). Le principal protagoniste, le cinéaste Oleg Erdmann, découvre que «le monde est un plateau de tournage» à mesure qu’il tente de refléter ce que fut l’émouvante autocrate, qui dépeça la Pologne en prônant l’affranchissement, qui chercha la bénignité dans la concupiscence. De Brejnev à Poutine, de la stagnation à la curée, Oleg, ballotté entre le XXe et le XXIe siècle, explore le XVIIIe , ses ombres, ses lumières...
    La sortie de ce roman sert de prétexte à cet entretien filmé pour Mediapart par Antoine Perraud.