RDC : parer les cas de rougeole chez les enfants déplacés

158 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
En République démocratique du Congo, les affrontements entre les forces armées et les rebelles du M23 ont entrainé une nouvelle vague de déplacement. Pour prévenir une éventuelle épidémie de rougeole, MSF a lancé une campagne de vaccination.
Dans le Nord Kivu, aux alentours de Goma, ils sont plus de 100 000 à vivre dans des conditions extrêmement précaires. Alors dans les camps de déplacés, comme ici à Mugunga I, différents points fixes de vaccination ont été mis en place pour les enfants.
Pouvant entrainer pneumonie, cécité et diarrhée, la rougeole est une des premières causes de décès chez les jeunes enfants. Le virus est très contagieux, il suffit en effet d'un éternuement pour le transmettre.
Toutes les mères sont donc appelées par les agents de santé communautaire à faire vacciner leurs enfants.
La campagne est aussi l'occasion de dépister d'éventuel cas de malnutrition. Une fois son statut nutritionnel évalué, l'enfant est transféré, si nécessaire, dans un centre de santé où il sera soigné.
Objectif de la campagne : vacciner 28 000 enfants âgés de 6 mois à 15 ans.

0 commentaire