Advertising Console

    Rakesh Chaurasia Talvin Singh- One World

    Repost
    Guillaume Brulet

    par Guillaume Brulet

    133
    7 838 vues
    Talvin Singh

    Talvin Singh aurait dû passer sa vie à faire vibrer les peaux de ses tablas sur les plus grandes scènes du monde, en compagnie des maîtres instrumentistes de la musique indienne bhangra. Mais, plus lui-même que le sort en a décidé autrement. Ce jeune Londonien a passé une bonne partie de son adolescence en Inde à suivre l'enseignement du maître du tabla classique Pandit Lashman Singh. De retour en Angleterre, le bouillonnement de la scène musicale londonienne et les perspectives apportées par l'arrivée d'instruments électroniques peu coûteux lui semblent plus excitants à explorer que la carrière toute tracée de musicien indien classique. Très vite, sa haute technicité, son ouverture d'esprit et la spiritualité de sa pratique instrumentale le portent à travailler aussi bien avec des étoiles du Jazz (Courtney Pine, Sun Ra) qu'avec des Stars du Rock (Bowie, Madonna, Siouxsie). L'impact des musiques électroniques dans la communauté indo-pakistanaise le pousse à organiser les soirées spéciales de Drum’N’Bass asiatique "Anokha" dans le fameux club "Blue Note" de l'est londonien. La réussite de ces soirées, dont une fabuleuse compilation rend compte, attise l'intérêt des super Novae de la Techno ou assimilés et une nouvelle série de collaborations démarre (Bjork, FSOL, Massive Attack). L'étape suivante est bien évidemment de prendre les commandes d'un album solo et sur OK, l'équipage est de classe internationale. On y croise, entre autres, Sultan Khan, maître de la musique hindoustani, le grand Ryuichi Sakamoto, l'incontournable Bill Laswell ou Le Madras Philarmonic Orchestra. Le talent et le savoir-faire de Talvin Singh réconcilient tradition et modernité et élargissent les circonvolutions orbitales de cette musique au-delà de la voie lactée.

    Mondomix

    Rakesh Chaurasia

    Rakesh Chaurasia est le neveu et le disciple du flutiste légendaire Pandit Hariprasad Chaurasia. Adepte à jouer la musique populaire et folklorique, il est fait également dans le genre classique indien. Ce flutiste très doué a déjà fait sa marque sur la scène internationale avec les voies solos et avec des collaborations dans diverses albums. Son instrument est la flûte Bansouri.

    Le titre est tiré de l'album Vira

    Dans une nette et concluante réaffirmation de leurs racines, le tablatiste Talvin Singh et le joueur de flûte de bambou Rakesh Chaurasia (neveu de Hariprasad qui a joué dans le Shakti, version nouvelle, de John McLaughlin), deux habitués de la scène underground londonienne de surcroît, cimentent des ponts générationnels avec Bombay l'exotique, Bombay la source. La collaboration n'est pas nouvelle puisque les deux avaient travaillé ensemble sur le très acclamé compact O.K. de Singh. Ici, aucune répétition, que de l'improvisation. Cinq pièces au total, dont deux excèdent les 18 minutes! Agrémenté d'effets sonores, une gracieuseté de Singh, Vira, qui en somme veut dire "fraternité", se fait un point d'honneur de nous rappeler les paramètres à la fois exigeants et gratifiants de ces deux instruments. Une initiative heureuse, qui vous conduira davantage dans le chill-out que sur la piste de danse. Excellent.

    Source : www.voir.ca