Une prose en "i"pour Rachid Abou Houdeyfa

Try Our New Player
frioum

by frioum

65
755 views
  • About
  • Export
  • Add to
En attendant une grosse vidéo (peut-être une série) visant à dévoiler complétement et dans les détails les plus profonds, ce que rachid et son équipe essayent de nous cacher depuis trop longtemps sur la réalité de leur minhaj trompeur et raccoleur, voici un avant gout avant sa publication prochaine incha Allah wa biLlahi attawfiq. Je l'ai appellé :
"La prose en "i" qui fait voler en éclats
La da'wa falsifié du petit rachid abou houdeyfa"

en attendant, voilà une réplique puissante et dans les règles faite par notre noble frère Mehdi abou Abderrahman qu'Allah l'assiste et le renforce :
http://www.youtube.com/watch?v=xEA59ZxTf_A

Ibn Taymiya rahimahu Allah (2 17/18) « Mais si un homme fait des choses blâmables devant tout le monde, alors on est obligé de le dénoncer en public et on ne dit pas dans ce cas qu'on médit sur lui. Il doit obligatoirement être puni en public pour le dissuader de continuer, en s'écartant de lui ou autres »

Imam Al-Awza'i (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
« Quiconque nous cache son innovation ne pourra pas nous cacher ses fréquentations. »
[Al-Ibanah (2/476)]

Yahya bin Sa'id al-Qattan (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
« Quand Soufyan ath-Thawri (qu'Allah lui fasse miséricorde) vint à Basra, il commença à examiner les affaires d'ar-Rabi' bin Soubaih et l'opinion des gens à son égard. Il les questionna : « Quelle est son madhhab ? » Et ils dirent : « Son madhhab n'est rien d'autre que la Sounnah. » Il demanda ensuite « Qui sont ses fréquentations ? » Et ils répondirent : « Les Qadaris. » Alors il répondit : « Dans ce cas c'est un Qadari. »
[Al-Ibanah (2/453)]

Abou Shaheen

0 comments