Advertising Console

    27/11/12 - 2/20 D'un point de vue logique, soit on est pour l'égalité, soit on est contre !

    Reposter
    LaManifPourTous

    par LaManifPourTous

    15
    124 vues
    Publiée le 29/11/12 par college-des-bernardins
    Conférence du mardi 27 novembre 2012 - 2ème partie

    Plusieurs voix dans la majorité souhaitent permettre l'accès à la procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels. Le mariage, fondement de notre société, sera-t-il bouleversé ? Que va-t-il se passer si la filiation est déconnectée de la biologie ? Quelles conséquences pour les enfants au regard de leurs besoins fondamentaux ?

    Fichier complet 52:49 disponible sur le site des Bernardins.

    Marie-Anne Chapdelaine
    C'est un engagement du candidat Hollande maintenant devenu Président. Pour l'instant, nous avons comme projet de loi le mariage pour tous avec ce qui va en découler, l'adoption pour tous. Y aura-t-il d'autres choses après, pour l'instant, nous n'en sommes pas là.

    Les familles ont évolué, des enfants ont deux papas, deux mamans, on est sur le rétablissement d'une égalité de traitement. On veut sécuriser des familles, des enfants. Parce qu'actuellement le parent qu'on appelle le parent social, çà peut être le papa, une maman. Tant que les deux vivent, on arrive à sécuriser avec l'autorité parentale.
    Quand l'un des deux décède, l'autre peut se voir privé des droits. Nous sommes dans l'évolution d'une société. On a eu le Pacs avec à l'époque un long débat. Il avait déjà amélioré des choses.

    Christian de Cacqueray
    Un débat dans lequel l'adoption avait été exclue du Pacs. A l'époque, cela ne paraissait pas d'actualité. Quand on se reporte à ce qui avait été dit là-dessus il y a 13 ans, çà semble moyenâgeux. Dans une perspective d'évolution, on sent qu'il y a une marche vers la reconnaissance, jusqu'où ira-t-elle ?

    Eric Fassin
    La filiation, en prenant en compte à la fois l'adoption et la procréation médicalement assistée, était déjà une question posée il y a 15 ans. En réalité, l'affrontement n'était pas autour du Pacs mais entre des gens, et j'en faisais partie, pour aller au-delà du Pacs, c'est-à-dire prolonger la logique d'égalité, et ceux qui disaient déjà que le Pacs allait ouvrir la porte à des droits en matière de filiation. Le débat était donc au niveau de la filiation et le clivage à l'époque s'est fait sur cette question de l'égalité des droits. Donc nous oublions que le débat portait déjà précisément sur le même sujet il y a 15 ans. Il me semble qu'il est difficile de revendiquer à moitié la logique de l'égalité. On peut être amenés à des compromis pour des raisons politiques parce qu'on a l'impression d'arriver au terme d'une logique d'égalité. Cà peut se défendre d'un point de vue politique. Mais il me semble que, d'un point de vue logique, soit on est pour l'égalité, soit on est contre !

    La Manif Pour Tous : prochaine manifestation nationale dimanche 13 janvier 2013 à Paris. Rendez-vous à 13H, soit place d'Italie, soit place Denfert Rochereau, soit porte Maillot.

    Plus d'infos sur www.lamanifpourtous.fr
    Suivez-nous sur Facebook : www.facebook.com/LaManifPourTous
    et sur Twitter : www.twitter.com/LaManifPourTous