Advertising Console

    Yue Minjun : Le Grand Rire en avant

    Repost
    Mediapart

    par Mediapart

    4,1K
    932 vues
    Portraits d'amis qui se jouent de nous, autoportraits rose Malabar devenus icônes anonymes et intemporelles, murailles de rires clairs-obscurs sur fonds bleus, corps tiraillés prêts à être fusillés : depuis les années 1990, Yue Minjun, né en 1962 dans la province du Hei Long Jiang, détourne la propagande du Réalisme socialiste et réactualise des œuvres majeures de l'histoire de l'art chinois et occidental, qu'il filtre avec l'héritage kitsch du pop art. Connu du grand public pour ses milliers de sourires et ses millions de dollars, l'artiste était à Paris pour inaugurer sa première rétrospective en Europe. Rencontre inédite − en VO sous-titrée − avec ce monstre de l'art contemporain, aussi habile dans le maniement du pinceau que dans l'art d'esquiver les questions. En pleine année du Serpent, Yue Minjun est-il venimeux ?