Le Corbeau, le Renard et le Fromage sans nom extra-fort.

Jean-Eudes Lavoie
24
66 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
C’est une histoire qui parle d’une faiblesse de la nature humaine, une histoire à la sauce vanité manipulateur. Curieusement, le profiteur Renard se permet de donner une leçon à la victime Corbeau lui faisant réaliser qu’il est l’artisan de son malheur. Et le fromage alors ? C’est très simple, c’est l’objet du désir qui suscite l’envie de l’autre. Tout cela est une histoire sans fin, hélas.

0 commentaire