À 200 km de Fukushima, un Français temoigne de sa vie - 27.06.2011

kna60

par kna60

64
277 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
temoignage de Laurent Mabesoone, Francais habitant au Japon depuis 19 ans, à propos de la vie quotidienne avec les radiations, a 200 km de Fukushima.

(Version avec audio amélioré, volume et pb synchro à partir de 3'17". J'ai du tronquer le descriptif , trop long pour Dailymotion, voyez la version originale à l'adresse http://youtu.be/WBC5S1ZjLWA )

Pour information : site du ruban jaune anti-nucléaire (principalement en Japonais) sur facebook :
http://www.facebook.com/home.php?sk=group_226456997370638
マブソン青眼の反原発メッセージ(フランス語)

Calculs de Takeda sur la contamination alimentaire : http://takedanet.com/2011/05/post_4637.html
et http://takedanet.com/2011/04/post_a421.html confirmes par Koide.

Les normes alimentaires ont ete improvisées dans la crise ( inexistantes avant Mars, sauf pour l'eau, à titre provisoire, et sans aucune explication médicale ou statistique. Pour l'OMS : pas de seuil de non-nocivité en matière de radioactivité)
De plus : Aucun contrôle pour le thé, les produits de la mer (blocage du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche - 農林水産省) . Aucun contrôle renouvelé sur les fruits et légumes en cas de retour a la "norme" ( les mesures etaient prises juste après recolte et apres un lavage intensif, ce qui permet d'éliminer une bonne partie des radionucléides). Pour la viande (pas de contrôle interne);
http://hiroakikoide.wordpress.com/2011/07/12/tanemaki-jul-1/?utm_medium=twitt...

Pour les mesures monitoring de radioactivité dans l'air : par exemple, à Osaka ou Nagoya : plus de 20m de haut (les mesures n'ont aucun sens) http://hiroakikoide.wordpress.com/2011/06/21/wgendai-july2/
http://www.pref.nagano.jp/kankyo/kansei/houshanou/houshanou.htm
(Un ami a mesuré , on a en fait 2,5 fois plus de radiations que les chiffres officiels : entre 0.11 et 0,15 micro s / h à Nagano sur béton a 1m... pour les enfants en bas-age deux fois cela ( a 50 cm ). Pour Tokyo, le tout est a doubler. Pour les hotspots de la banlieue de Tokyo (Nagareyama, Kashiwa, etc...) de Tochigi ou de Gunma, la contamination des sols et de l'air dépasse celle de Iwaki (30 km de la centrale), c'est-à-dire, "zone II d'évacuation obligatoire" a TChernobyl )
pour les sols ;
http://doc.radiationdefense.jp/dojyou_map.pdf
Cf association des physiciens de la santé 日本保健物理学会
http://radi-info.com/q-136/

La region de Tokyo, en termes de contamination des sols, est au niveau des zones III et IV de Chernobyl (évacuation volontaire).

A propos de l'accident : La Tepco a reconnu que le séisme initial n'avait pas seulement provoqué la coupure du courant, mais que la cuve avait ete deja endomagée, avant le tsunami. Koide Hiroaki (Université de Kyoto), sur la base des données de la Tepco, en conclut que le système de refroidissement ne pouvait deja plus fonctionner, avec ou sans générateurs diesels, et que le meltdown du reacteur 1 etait inévitable quelques minutes apres la secousse de 14:46. 小出裕章 非公開 まとめ

(Nota, de ttes manières, les pompes d'alim en eau en bord de mer étaient détruites)

0 commentaire