Advertising Console

    cruas decembre 2012

    Repost
    jacques andre

    par jacques andre

    23
    77 vues
    La cité de Cruas et son abbatiale sont situées dans la vallée du Rhône sur la rive droite du fleuve à quelques encablures au Nord de Montélimar. La première communauté religieuse s’installe au début du IXe siècle au bord de la voie romaine dénommée « Antonin-le-Pieux » parallèle au Rhône pour y fonder le monastère de Cruas. Cet axe correspond aujourd’hui à la Route Nationale 86 qui traverse Cruas du Nord au Sud.
    Le site de Cruas est intéressant à plus d’un titre. Il a fait l’objet de deux campagnes de recherches archéologiques en 1972 et 1983 qui ont permis de mieux comprendre l’histoire du lieu et de faire une lecture architecturale du bâtiment actuel à travers les âges. Les dernières fouilles ont été dirigées par Joëlle Tardieu de 1983 à 1988.
    Plusieurs édifices, civil et religieux, se sont succédés sur ce site à commencer par une villa gallo-romaine au IIIe siècle après J.C., un temple paléochrétien au Ve siècle, puis trois édifices religieux successifs à l’époque carolingienne.
    L’édifice actuel a été commencé dans la seconde moitié du XIe siècle. Il est l’unique vestige d’un ensemble architectural constituant l’abbaye bénédictine de Cruas.
    La particularité de l'abbatiale de Cruas réside incontestablement dans sa tribune monastique, élément architectural rare puisque, dans toute l’architecture religieuse romane en France, deux exemplaires seulement subsistent, la tribune en pierre calcaire de Cruas et celle en marbre rose de Serrabonne (Pyrénées Orientales).

    L’église abbatiale est de plan cruciforme avec un transept saillant. Elle comporte trois nefs (nef centrale et deux collatéraux) qui se développent sur cinq travées. Elle a été édifiée d’est en ouest, à partir du milieu du XIe siècle, en quatre campagnes jusqu’au milieu du XIIe.