Advertising Console

    Ginza nucléaire - N. Röhl 1995 (En st Jp + Fr)

    Repost
    kna60

    par kna60

    60
    232 vues
    Ginza, c'est un quartier commerçant international de Tokyo, éblouissant de par ses illuminations et océans de néons.
    "Nuclear Ginza", ou le Ginza nucléaire, c'est le regroupement d'une quinzaine de réacteurs nucléaires dans la baie de Wakasa, sur la côte Ouest de la Mer du Japon.
    C'est là que finissent nombre de "gitans du nucléaire" Japonais, ainsi que dans d'autres centrales du pays. Ce sont d'anciens agriculteurs ou pêcheurs, ou des ouvriers sans qualifications, issus des bas quartiers des grandes villes, ramassés et exploités par les recruteurs des sous-traitants et la mafia des yakuzas.
    De la "chair à neutrons" comme on dirait en France...

    Le Japon passe pour être un pays riche, évolué et démocratique, dont les grandes entreprises sont réputées pour bien traiter leurs employés. Ce film nous montre un tout autre aspect, concernant l'industrie et les pratiques du "village nucléaire".
    Saviez-vous également qu'il existe au Japon l'équivalent d'une caste des intouchables ? Des minorités, traditionnellement oppressées et victimes de discrimination, en plus des hibakusha, les survivants des bombes d'Hiroshima et Nagasaki ?

    Ce documentaire de 1995 par Nicholas Röhl pour la chaîne Anglaise Channel 4 donne la parole a plusieurs victimes de cette barbarie, envoyés se faire irradier sans protections ni formation dans les zones les plus dangereuses, et aux parent d'un ouvrier de même pas 30 ans qui y a laissé sa peau.
    Il parle aussi du long combat du photographe Kenji Higuchi et de Tetsuen Nakajima, révérend d'un temple bouddhiste situé au dessus du Ginza nucléaire, pour essayer de révéler la situation inhumaine de ces travailleurs et améliorer leur condition.

    Certains faits remontent à plus de 40 ans.. Pensez-vous que la situation a changé ?
    Pensez-vous qu'en Mars 2011 s'en produit un brusque miracle, en même temps que le séisme, le tsunami et le désastre nucléaire qui s'en est suvi ?
    Comment pensez-vous que va se régler la situation sur le site de Fukushima Daiichi, pour les 40 prochaines années ou plus, nécessaires à son démentèlement ?

    Et il serait maintenant question de redémarrer des centrales, dont Monju, le premier réacteur à neutrons rapides au monde, situé dans le Ginza nucléaire. Une merveille, qui a déjà fait au moins deux morts par suicide, et n'a fourni de l'électricité que pendant quelques ridicules heures depuis sa mise en service en 1994, à cause de graves accidents à répétition...

    Source : Criticality.org, http://criticality.org/nuclear-ginza/

    Traduction, montage et sous-titrage par mes soins.