Otages: pas de "leçon" à recevoir des ravisseurs, selon Hollande

Agence France-Presse
2,9K
516 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le président François Hollande a estimé jeudi 27 décembre, au surlendemain d'un message d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) accusant Paris de bloquer les négociations, qu'il ne fallait pas donner de "crédibilité" à la parole des ravisseurs des otages français en Afrique. Durée: 00:30

0 commentaire