Le mythe du déluge - Archéologie interdite

Karmavoyance
145
5 597 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Quels furent les commencements de l'homme ? Où est née la civilisation ?

A partir de leurs observations, les scientifiques ont échafaudé de nouvelles théories. Mais pouvons-nous vraiment répondre à ces questions, alors que régulièrement, de nouvelles découvertes viennent bouleversé toutes les connaissances ?

Dans les terres glacées de la Sibérie, on a retrouvé les restes d'espèces animales aujourd'hui éteintes, comme le mammouth géant, anéanti par un brusque cataclysme planétaire. On a également découvert d'anciennes cartes de navigation montrant le continent antarctique, plusieurs siècles avant que notre civilisation ne le découvre.

Il y a 1 siècle, un archéologue arrive à la conclusion que la cité de Tiwanaku, située dans l'actuelle Bolivie, était un observatoire astronomique aligné sur la position des étoiles et du soleil. Il en arrive à la conclusion que ce site date de plus de 17.000 ans.

Mais sa thèse en fera sourire plus d'un. Jusqu'à récemment...

Des géologues ont découvert que le sphinx, en Egypte, a été lavé par des pluies torrentielles. Or, ces averses n'ont pu se produire que des siècles avant l'avènement des pharaons. Est-ce à dire que le sphinx a été bâti bien avant l'aube de la civilisation ?

Parfois, des faits nouveaux viennent bouleverser les théories dominantes. C'est sur ces faits que nous allons nous pencher aujourd'hui, en compagnie de scientifiques qui élaborent de nouvelles théories susceptibles de changer notre regard sur l'histoire de la civilisation toute entière.

Dans un ouvrage intitulé "L'archéologie interdite - de l'Atlantide au Sphinx", Colin Wilson rassemble divers éléments indiquant l'existence d'une grande civilisation disparue à une période antérieure à l'histoire.

Au 4ème siècle avant J.C., Platon décrit avec précision une grande nation qui, d'après des prêtres égyptiens, aurait sillonné les océans des siècles plus tôt, et aurait péri dans un immense cataclysme. Une nation qu'il appelle l'Atlantide.

Tout cela rappelle un autre mythe : le déluge biblique. Un autre récit méprisé par les scientifiques, alors que des centaines de mythes analogues existent dans le monde.

Est-il possible que l'histoire telle que nous la connaissons doive être entièrement révisée, à la lumière de ces récentes découvertes ?

0 commentaire