Bugarach a hâte de voir la fin de la fin du monde

Agence France-Presse
3,2K
567 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Si Bugarach était le seul lieu à échapper à la fin du monde, la Terre ne serait plus peuplée après vendredi que par 200 villageois déjà à bout de nerfs avant l'apocalypse et autant de journalistes sur les dents qui pourront toujours compter sur les gendarmes pour essayer de survivre ensemble. Durée: 00:58

1 commentaire

excellent le commentaire de l' AFP ...
C est sure que si l avenir de l humanité c est les petites stagiaires de presse avec les CRS , on redecouvre la roue dans 2000 ans ...
Par Agent-double-Pierre75 Il y a 2 ans