01/09 LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE

kest media
4
245 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Après la diffusion du film de Gilles BALBASTRE et Yannick KERGOAT
LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE

Rencontre avec
Philippe DESCAMPS, journaliste.

« L'un des objectifs aussi du film (…), c'était de susciter le débat dans le cadre des élections. (...) Malheureusement la question des médias n'est pas du tout apparue dans la campagne électorale. (…) Nos députés sortants et les candidats à la députation vont venir nous voir sur les marchés (…). Peut-être qu'on peut les interpeler là-dessus. (…) Par exemple, (…) les syndicats de journalistes réclament depuis très longtemps la reconnaissance juridique des équipes rédactionnelles, (…) que l'équipe de journalistes (…) puissent avoir une autonomie par rapport au propriétaire du journal par la reconnaissance juridique. (…) Il y a tout un élément plus technique, plus complexe, mais qui est très important : les aides à la presse. (…) Il y a beaucoup d'aides à la presse, mais elles vont aux titres les plus forts, (…) sans critères de qualité et sans autre critère que la diffusion. Ce qui a été proposé notamment par ACRIMED, c'est qu'on établisse un nouveau statut (…) qui serait un statut (…) de société de presse à but non lucratif. L'idée est de dire que l'information n'est pas une marchandise comme une autre. (...) Et il n' y a pas nécessité à être rentable pour faire la presse, et cibler les aides à la presse à ce type de structures. (…) Il y en d'autres sur la table. Juste pour vous dire qu'on ne manque pas de revendications ou de propositions. Simplement, ce qui manque, c'est des bras pour les porter et des voix pour les faire entendre. »

Le 16 mars 2012
Lyon, Cinéduchère
avec ACRIMED en collaboration avec les Amis du Monde Diplomatique

0 commentaire