Le blog vidéo de Jean-Michel Aphatie - Depardieu est parti en Belgique. Et alors ?

rtl.fr

par rtl.fr

3,5K
7 305 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'acteur confronte la Nation à une double question, doublement dérangeante : peut-on quitter la patrie ? Doit-on accepter tout ce que l'Etat exige ?

2 commentaires

A propos de l'intervention dans ce débat de M. Harlem DESIR
HARLEM DESIR:De novembre 1986 à octobre 1987, il occupe la présidence de SOS Racisme tout en étant salarié par l'« Association régionale pour la formation et l'éducation des migrants », basée à Lille en tant que « formateur permanent » et il perçoit pour cet emploi fictif, un salaire mensuel net de 8 900 francs30.Cela lui vaut d'être condamné, le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour recel d'abus de biens sociaux31.Harlem Désir aurait également bénéficié d'une amnistie de François Mitterrand concernant une dette de 80 000 francs au Trésor public, relative à des amendes de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992) alors qu'il était président de SOS Racisme32.M.

DEPARDIEU fait-il lui quelque chose d'illégal en achetant une maison en Belgique?

OUI? NON ? Cochez
cqfd
Par dm_50d05edd33810 il y a 2 ans
Suivons la logique de Jean-Michel Aphatie (et autres du même acabit) :

1) Les riches payent des impôts et pratiquent l'évasion fiscale.
2) Lorsque les impôts augmentent, les riches sans vont et ne payent donc plus d'impôts.

En conséquence, il faut épargner les riches parce qu'ils sont soit :

1) malhonnêtes.
2) des lâches.

Conclusion : l'état doit se montrer "gentil" avec les lâches et les ripoux.
Une belle leçon de morale !
Par Schruck il y a 2 ans