Martine Delaby, à l'origine de l'ouverture d'information dans l'affaire de la légionellose, réagit à la sortie du tribunal de Béthune

124 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Martine Delaby, présidente de l'Association des victimes de l’épidémie de légionellose de Lens (AVELL) est à l'origine de l'ouverture d'information suite à une plainte déposée en 2003. Son mari est décédé à 59 ans. Il est une des dix-huit victimes de l'épidémie de la légionellose. La présidente veut comprendre pourquoi, l'activité de l'entreprise n'a pas été arrêté plus tôt, malgré la connaissance des taux de légionnelles, anormales et illicites.

0 commentaire