Valérie Trierweiler réclame 85.000 euros aux auteurs de "La frondeuse"

BFMTV

par BFMTV

8,9K
3 455 vues
Valérie Trieweiler réclame 85.000 euros de dommages et intérêts aux deux auteurs de la Frondeuse, une biographie non autorisée dans laquelle il est question d'une relation dans le passé entre la Première Dame et le député UMP Patrick Devedjian. Pour la défendre, son avocate a produit deux lettres, dont l'une est signée... François Hollande.