Ceci est une simulation

christian ugolini
18
364 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le film du Groupe LOuise BEcquerel:
Alors qu’à Tchernobyl, la catastrophe fut niée, les différents pouvoirs orchestrent aujourd’hui sa prise en main..
Au cœur d’un monde restructuré par la peur, du réacteur à la cour d’école, du travailleur aux populations, la simulation nous dit que l’accident aura bien lieu.
Même lorsque la mise en scène semble ratée, elle atteint ses buts :
* La soumission des corps
* L’habituation des esprits à un monde géré militairement
* Des individus acteurs de leur propre servitude.

1 commentaire

En complément d'information la deuxième livraison du Bulletin antinucléaire (700Ko),
http://www.gazettenucleaire.org/~resosol/contronucleaires/Nucleaire/controverses/2008/ceci-est-une-simulation.pdf
édité par La CCSN, un dossier sur la gestion de crise avant, pendant et après "l'accident majeur", l'habituation des populations à la catastrophe: la pseudo-réhabilitation des villages contaminées par Tchernobyl; la gestion militaire de la Nouvelle Orléans; les simulations d'accidents autour des centrales nucléaires en France; la médecine de catastrophe; la traduction d'un texte de Mike Davis sur la gestion des quartiers pauvres au niveau mondial, des lectures, des films, des comptes rendus d'activités antinucléaires...
Par christian ugolini il y a 2 ans