Soirée collecte pour les réfugiés ivoiriens du Ghana, premières images - HGMJ 8/12/2012

582 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
De février à novembre 2012, l'association Halte au génocide mémoire et justice, animée depuis Paris, par un groupe de femmes ivoiriennes et/ou panafricaines, a collecté des fournitures scolaires en vue de les acheminer, avec un container, en direction des camps de réfugiés ivoiriens du Ghana.
Victimes de la crise postélectorale qui a secoué leur pays, ceux-ci, se chiffrent, au Ghana, au Liberia, au Togo, au Bénin, en dizaines de milliers.
Pour quelques exilés qui parviennent relativement à se remettre à flot dans la capitale ghanéenne, la grande majorité de ces Ivoiriens survit dans ces camps d'infortune, oubliés du monde, alimentés plus que nourris.
Beaucoup constituent une part importante de l'élite ivoirienne (enseignants, cadres, élus).
Plus nombreux encore sont les enfants, victimes absolues de ces conflits. Les Ivoiriens ont eu à coeur, depuis leur arrivé, début 2011, dans ces camps, de scolariser ces enfants, de monter des classes, de former.
Suite aux reportages du journaliste grégory protche (le gri-gri international), l'association HGMJ décide de lancer une campagne d'information et de sensibilisation sur le sort de ces réfugiés ardents défenseurs de l'éducation même dans le dénuement.
On voit dans cette vidéo la soirée de collecte de fonds qu'elles ont organisé le 8 décembre 2012 à Paris.
De quoi finir de rassurer celles et ceux qui voudraient participer aux opérations de cette héroïque association de femmes.
HGMJ est soutenue, entre autres, par deux organes de presse africains :
Le Nouveau Courrier (www.nouveaucourrier.info + parution quotidienne à Abidjan)
Le Gri-Gri International (www.legrigriinternational.com)

0 commentaire