Advertising Console

    Très Haut Débit en milieu rural : la commune de Modane se connecte via l’Italie - Reportage Maurienne TV

    Reposter
    lafibremauriennaise

    par lafibremauriennaise

    73
    417 vues
    Communiqué de presse :

    L’Europe de l’Internet à haute vitesse se construit à Modane

    Ex-zone frontière, le canton de Modane est aujourd’hui un acteur de premier plan dans la fluidification des relations matérielles et immatérielles entre la France et l’Italie.

    Territoire riche d’activités, aussi bien dans la recherche avec des laboratoires connus mondialement que dans le secteur tertiaire avec un transporteur d’envergure international, le canton de Modane cultive également l’esprit entrepreneurial avec le Forum Alpium, son incubateur. À l’ère de la révolution numérique, l’attractivité de cette région est bridée par les faibles débits jusqu’ici accessibles aux zones les plus éloignées des centres économiques du pays.

    En parallèle du grand œuvre de la ligne du Lyon-Turin, des travaux de génie civil ont été réalisés par le SICM (Syndicat Intercommunal du Canton de Modane) avec l’aide de la SFTRF et de son homologue italien le SITAF pour mettre en place une liaison par fibre optique entre les réseaux Très Haut Débit du Val de Suse et le Forum Alpium à Modane. Pour la première fois, une commune de la Haute Maurienne dispose ainsi d’un accès à une grande dorsale Internet.

    En partenariat avec TOP-IX, le consortium soutenu par la région Piémont qui gère le nœud d’échange de la région de Turin, un débit de 1 gigabit/s (évolutif jusqu'à 80 gigabits/s) est mis à disposition des utilisateurs français.

    Le jeudi 29 novembre, politiques et décideurs locaux se réunissent au Forum Alpium en présence d’autorités italiennes et assistent à une présentation des possibilités qu’offre une connexion très haut débit directement raccordée aux plus grands acteurs de l’Internet (Google, Amazon, Microsoft, OVH, Orange et à de nombreux fournisseurs d’accès Internet spécialisés).

    Concrètement, les acteurs locaux pourront bénéficier d’un accès symétrique à des débits supérieurs à 100 Mb/s à un tarif abordable, et accéder à de nombreux « facilitateurs de business » qui sont déjà utilisés par leurs concurrents : sauvegardes déportées, stockage en ligne, serveurs de calcul, logiciels en mode SaaS.

    Plus qu’une démonstration technique, c’est le premier pas vers la généralisation du Très Haut Débit dans toute la vallée de la Maurienne et la création des conditions de compétitivité pour les entreprises locales. Le « désenclavement numérique » de la vallée permettra l’apparition nouveau types de services. Après avoir été la « vallée de la Houille Blanche », les conditions géoclimatiques de la Maurienne pourraient à nouveau se révéler être un atout important pour révolution numérique, le froid et la proximité de la production électrique étant un avantage indéniable pour la création de centres de calcul et d’hébergement de données (ou datacenters). Par exemple l’apport du Très Haut Débit permettra au datacenter Arcalpin, le premier de Savoie, situé à Saint Julien Montdenis de prendre la dimension internationale que lui offre son emplacement géographique.