Les chemins de la lecture

Découvrir le nouveau player
Mosaïque Films
29
1 471 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le film s'articule autour d'une question centrale que
nous posons telle une énigme : comment réconcilier cette
singularité culturelle qu'est la lecture, mise au point très
récemment par notre seule espèce, avec la lenteur de l'évolution
génétique, et donc avec la fixité de la biologie du cerveau ?
Stanislas Dehaene nous propose alors une hypothèse scientifique
étonnante : le recyclage neuronal. En d'autres termes, nos
inventions culturelles, comme la lecture, résulteraient du
détournement de fonctions cérébrales préexixtantes.
Conduit comme une enquête, le récit retrouve les traces
d'un bricolage évolutif, qui a permis à l'homme de concevoir des
mots, des signes, un alphabet à l'intérieur des contraintes
imposées par un équipement cérébral médiocrement adapté à
cette tâche. Comment les premières formes de l'écriture
ont-elles été choisies ? Que faisait la région occipito-temporale
gauche avant que nous n'apprenions à lire ?

0 commentaire