debatenergie1

119 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
A l'occasion du lancement du débat national sur la transition énergétique, Agir pour l'Environnement pose cinq conditions à sa participation. Stéphen Kerckhove, délégué général de l'association estime qu'un débat apaisé ne peut avoir lieu alors que des violences policières ont encore lieu à Notre-Dame des Landes et réclame leur arrêt immédiat, première des cinq conditions pour participer au débat national sur la transition énergétique.

0 commentaire