Advertising Console

    Travaux en commission : Audition de Delphine Batho, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, par la commission du développement durable

    Repost
    LCP

    par LCP

    2,6K
    220 vues

    Discussion sur le sujet : « conférences d’Hyderabad et de Doha ».



    La Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire a entendu Mme Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie, sur les conférences d’Hyderabad et de Doha.

    Elle a été auditionnée sur les négociations internationales sur le climat et la biodiversité. Elle tire le bilan de la conférence d’Hyderabad qui a eu lieu du 8 au 20 octobre dernier. Elle expose lors de cette audition les enjeux de la conférence de Doha, qui s’est ouverte le 26 novembre, la session ministérielle devant se dérouler du 5 au 7 décembre.



    Mme Delphine Batho, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie vient présenter ses réflexions sur les négociations internationales portant sur des sujets intrinsèquement liés, la biodiversité et le changement climatique. La conférence d’Hyderabad a prolongé la dynamique générée l’an dernier par celle de Nagoya et a livré un résultat satisfaisant, avec le doublement de l’aide accordée aux pays en voie de développement dans le cadre du financement multilatéral. Ce point de l’accord final est issu d’une proposition conjointe de la France et de l’Allemagne.



    La protection du milieu marin et de la biodiversité marine constitue la seconde avancée majeure d’Hyderabad, avec la décision de procéder à un inventaire dans des zones d’intérêt écologique et biologique. La France a obtenu d’y inclure la mer Méditerranée. C’est un premier acquis, sachant que notre pays milite pour la mise en œuvre d’un statut pour les zones de haute mer, actuellement res nullius. Juridiquement, il s’agit d’une chose sans maître, n’appartenant à personne. Il s’agit là d’une proposition portée notamment par le Président François Hollande lors de la dernière conférence de Rio.