Advertising Console

    Festival d'Ile de France Hommage à Roza Eskenazi 23 septembre 2012

    Repost
    festivalidf

    par festivalidf

    16
    272 vues
    http://www.festival-idf.fr/2012/fiche-concert.php?concert=12
    LES VOIX DU REBÉTIKO - HOMMAGE À ROZA ESKENAZI
    Inédit en France
    Savina Yannatou, Grèce (Chants Sépharades) - Mehtap Demir, Turquie - Yota Nega, Grèce
    23 septembre 2012 au cabaret sauvage, Paris
    L’histoire de Roza Eskenazi se confond avec celle d’une musique aux origines cosmopolites et à la réputation sulfureuse, le rebétiko, forme de blues méditerranéen qu’elle a contribué à populariser en Grèce et dans le monde, jusqu’à sa mort en 1980. Fille d’une famille juive de Constantinople, c’est en Grèce, à Thessalonique, puis à Athènes que Roza débute sa carrière dans de petits cabarets où elle est appréciée pour sa capacité à chanter aussi bien en grec, en turc, en ladino et en arménien, jusqu’à devenir la première reine du rebétiko. Ayant étendu sa carrière à travers les Balkans, la Turquie, l’Egypte et les Etats-Unis, son aura de légende dépasse les modes et les frontières.
    C’est après avoir assisté à un concert en son hommage à Jérusalem en 2004, que le cinéaste Roy Sher décide de lui consacrer un documentaire, My Sweet Canary, du titre de l’un de ses plus grands succès. Décliné en spectacle, la première française de ce projet verra le répertoire de la diva interprété par les chanteuses Savina Yannatou, Yota Nega et Mehtap Demir.

    Savina Yannatou (Grèce)
    Savina Yannatou est une des artistes les plus originales de la scène grecque de ces vingt dernières années. Elle multiplie les expériences de synthèse entre Orient et Occident, tradition et modernité, dans un mélange de musiques méditerranéennes et d'improvisation vocale inspirée du jazz. Elle s’est aussi intéressée au répertoire de chansons populaires séfarades présent en Grèce, qu’elle revisite avec des accents contemporains. Pour ce concert, elle interprétera les succès en ladino de Roza Eskenazi.

    Methap Demir (Turquie)
    Née en 1978 à Ardahan, au nord-est de la Turquie, Mehtap Demir a suivi des études de musicologie à Istanbul. Connue pour sa maîtrise d’une variété d’instruments traditionnels, elle est aussi une chanteuse particulièrement recherchée pour ses connaissances du maqâm turc et de différents répertoires folkloriques d’Asie Mineure. Elle sera notamment chargée des chansons en langue turque, de la tradition du smyrnéiko, de Roza Eskenazi.

    Yota Nega (Grèce)
    Considérée en Grèce comme l’une des meilleures voix actuelles du rebétiko, Yota Nega est née à Athènes où elle a commencé à chanter en 1992. Après s’être formée auprès de différents artistes des scènes rebétiko et laïkó, elle a réalisé des tournées dans tout le pays et partagé la scène avec d’importantes figures de la chanson grecque, comme George Dalaras, Glykeria et Eleni Vitali.