J.Arenes G.Fraisse Libération et déstabilisation SSF2012

295 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Par Jacques Arènes, psychanalyste, et Geneviève Fraisse, philosophe, directeur de recherche au CNRS.
Quel écho le mouvement pour l’égalité provoque-t-il chez les individus ? La rapidité du mouvement semble créer un malaise chez les hommes et des dissensions chez les femmes. Ces résistances relèvent-elles d’un archaïsme conservateur ou traduisent-elles un malaise compréhensible face à l’ébranlement profond du lien social fondé sur l’altérité ? Quelles en sont les répercussions pour les enfants ?
Cette intervention a eu lieu au cours de la session 2012 des Semaines sociales de France sur le thème "Hommes et femmes, la nouvelle donne".
SSF

0 commentaire