Advertising Console

    Sur les études de Ligeti

    Reposter
    Ircam

    par Ircam

    112
    840 vues
    Cédric Villani, né en 1973, étudie les mathématiques à l’École normale supérieure (ENS) de Paris (1992-1996). Il y exerce quatre années supplémentaires en tant qu’agrégé préparateur. Il soutient sa thèse en 1998 sur la théorie mathématique de l’équation de Boltzmann. Il est depuis 2000 professeur à l’ENS de Lyon, puis à l’université de Lyon, et professeur invité à Atlanta, Berkeley et Princeton. Il dirige depuis 2009 l’Institut Henri Poincaré à Paris. Ses travaux lui ont valu de nombreuses reconnaissances nationales et internationales, dont la médaille Fields, décernée en 2010 en Inde. Depuis lors, il est porte-parole et ambassadeur pour la communauté mathématique française auprès des médias et des politiques.

    Karol Beffa, étudie l’histoire, l’anglais, la philosophie et les mathématiques à l’École normale supérieure (Ulm). Il obtient huit premiers prix au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Reçu premier à l’agrégation d’éducation musicale, il enseigne à l’université Paris IV-Sorbonne (1998-2003) puis à l’École polytechnique (2003-2008). Il a soutenu en 2003 une thèse de doctorat sur les "Études pour piano"
    de György Ligeti. Depuis 2004, il est maître de conférence à l’École normale supérieure. Improvisateur, il accompagne régulièrement des films muets et des lectures de textes. Il est l’auteur de douze musiques de films, et de deux musiques de scène et a été nommé "meilleur compositeur de l’année" aux Victoires de la musique de 2009 à 2012.

    Né en 1986, Jean-Frédéric Neuburger intègre en 2000 le Cnsmdp, d’où il ressortira muni de cinq Premiers prix. Il débute peu après une carrière plus importante d’interprète, caractérisée par la variété extrême de son répertoire, de Bach aux compositeurs du XXIe siècle. Ses compositions, marquées au départ par l’influence visible de Messiaen et Stockhausen, évoluent de plus en plus vers une synthèse des différentes tendances contemporaines, chaque oeuvre ayant potentiellement un langage différent. Depuis 2009, Jean-Frédéric Neuburger est professeur au Conservatoire de Paris, confirmant par là son intérêt pour la transmission. Il a été nommé "Rising Star" pour la saison 2010-2011 par la European Concert Hall Organisation.
    Intervenants : Cédric Villani, Karol Beffa, Jean-Frédéric Neuburger
    14 juin 2012 © Ircam | http://manifeste2012.ircam.fr