Advertising Console

    Milk Coffee & Sugar - Chanter Déchanter

    Milk Coffee & Sugar

    par Milk Coffee & Sugar

    12
    16 347 vues
    Milk Coffee & Sugar en concert exceptionnel le 7 décembre 2012 à la Bellevilloise (Paris)
    http://www.labellevilloise.com/2012/09/excuse-my-french-10/

    Milk Coffee & Sugar - "Chanter Déchanter"
    (Auteur : Milk Coffee & Sugar / Compositeur : Rouf)

    Facebook : http://on.fb.me/pdaUUd
    Twitter : http://twitter.com/MilkCoffeeSugar

    Réalisation
    Nico Bozino
    Jean-Yves Ricci

    Production
    Touria El Haouzi
    Lucile Mennelet

    Remerciements
    Romain Dayez
    Alou Konaté
    Idrissa Diabaté
    Le café Breton - Bamako
    Xavier Lacan - Zanbal
    Bamakool Jazz - Olivier et Christophe
    Harry Bozino
    Boris Bozino
    Guillaume Olmeta
    Laurent Persin
    Jean-Luc Fornier
    Vincent De Bast

    © 6D Production - 2012

    PAROLES

    Suga
    j’rappe mon trip, mon truc, mes flips, mes ZUP
    mes tripes, tu captes : je rappe ça brut
    je rappe méchant faussement gentil
    tu rappes voyou faussement bandit
    mon rap t’agrippe parce que j’t’enrhume
    virus faucille-marteau, j’assume
    j’rêve, j’rappe, débride mes luttes
    trente deux ans que l'rêve débute
    je suis utopiste, j’offre des proses aux bouquets d’putes
    on m'dit qu'j'écris beaucoup trop mais j'vais pas salir ma réput'
    je rappe hors sujet parce que je n’suis pas une soubrette
    je n'suis pas un vassal soumis à ce qu’ils veulent qu’on achète

    Picaflore
    j’suis l’général, un scélérat, sur CD-RAM, ouais c’est le drame
    baissez les bras, venez célébrer mes idées « rap » décérébrées
    considérez que je viens fédérer, concis, carré pour sidérer
    MC t’errais quand je kickais raide, j’arrive taré, réitérer !
    le Bic paré, à c’qui paraît on est pareils, tous des barrés
    à cran d’arrêt ! à quand l’arrêt ? Les camps, la répression, la révolte ?
    par le son narrée, rimes acérées, cirées, serrées et pour entendre crier l’arène
    faut qu’la musique se mette à l’arrêt !

    "mesdames et messieurs, demoiselles et damoiseaux et à tous ceux qui savent pas trop :
    voici du MC’S en morceau"

    Refrain
    Et moi je chante et toi tu déchantes
    quand moi je tente, toi tu te contentes
    quand moi j'incante, toi te décantes
    tu campes, décampes, plaisantse quand moi je représente
    et moi je chante, et toi tu déchantes...

    Picaflore
    Milk Coffee and Saccharose, le monde est loin d’être rose
    on rase, alors je rappe comme certains osent écrire des ouvrages qui embrasent :
    le « Taz » de Bey ou « Jazzmatazz », le jazz ma tasse de thé,
    « Shabazz » origine et base que l’on drape
    des phrases et des phrases que l’on rappe
    depuis mes treize ans d’âge j’écrase des rimes sur des pages que je grave
    j’écris mes rêves et mes entraves, j’espère que t’as pigé mes phases
    MC ! MC ! Voilà mon blaze « celui qu’on ne met jamais en case »
    en cage depuis le plus jeune âge, j’ai les pieds coincés dans la vase !

    Suga
    toc-toc 4 coups tout schuss tout chou
    avec ma voix djoundjou vaudou
    sorcier bantou négro-babtou
    magie froufrou sur jean boubou
    quand j’rougis la canne est rousse
    rousse crevette c’est l’Cameroun
    j’rappe tout doux mon JT blues
    j’chronique les bluffs dessous les news
    encore 4 coups mais j’pousse
    big décibel ma coépouse
    double jeu, y a pas d’tabou
    le rap le slam, j’suis poly-game
    plusieurs goûts, j’ai plusieurs crew
    un seul groupe, plusieurs coûts
    mais j’vole personne, j’suis pas l’gripsou
    Denis Nguesso Sassou

    "Hé, à tous les gens talentueux bloqués au sous-sol avec leur talent : quand vous en sortirez, n'oubliez pas d'le prendre avec vous"

    Refrain

    " (...) ça c'est parce que j'ai toujours voulu chanter
    mais tout ce que je fais c'est déchanter
    heureusement il m'reste le rap donc..."

    Suga
    je flow
    flotte, éclos et écope d’éclopés qui troquent
    mes couplets-couperets sur les plages de saint-trop’
    et mes crocs
    claquent, je kick, je maque les MCs : track-disque prophétie
    j’suis dans les bacs comme un messie
    mes mots
    se moquent de ce monde de business : deux secondes pas de stress,
    le vital se fait sans vitesse
    là, c’est chaud
    micro Shure, pas d’chichi ni de prêche
    Suga Su’ tu veux goûter ça sent l’moisi mais qui t’empêche
    mon argot
    je le chuchote mais comme les kébbés de Nouakchott
    il choque et défroque les arcanes d'un monde Eyes Wide Shut
    pas d’négo
    pas d’troc quand c’est l’Homme la marchandise
    je doute trop des médias pour ignorer qu’un complot s’théorise
    pas d’afro
    crâne Shaft, chauve, noir, suave, sueurs chaudes et sales
    la scène crame la salle sent l’odeur du fauve, du pauvre
    salsa, rumba et les gens qui s’sauvent
    les autres qui sautent de rap, de rage de vivre

    "Hé, c’était un délire, une démence, une démangeaison, une ambiance dont nous avons tous le secret"

    Refrain