Claude Bourguignon et la terre - Où va le monde

rikiai

par rikiai

884
418 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
SUJET : Claude Bourguignon, ingénieur agronome, dénonce la destruction des sols, aux terribles conséquences, par l'agro-industrie.

RÉSUMÉ : Claude Bourguignon observe depuis vingt ans une chute régulière et absolument constante de l'activité biologique des sols en étudiant les sols sur les plans physique, chimique et biologique.
Il faut savoir que les sols hébergent 80 % de la biomasse mondiale, mais ce milieu vivant, ce complexe organo-minérale d'une faible épaisseur et d'une grande complexité est également très fragile.
Or, en 6 000 ans l'humanité a dégradé deux milliards d'hectares de terres agricoles, dont un milliard durant les seules cent dernières années.
La surface agricole mondiale est stable, mais à un prix exorbitant puisque nous récupérons les quinze millions d'hectares de terres agricoles que nous détruisons chaque année en déforestant quinze millions d'hectares.
De plus, la production agricole mondiale stagne depuis 1984 alors même que la population mondiale augmente, elle, de 70 millions d'individus chaque année, si bien qu'aujourd'hui un milliard d'individus souffrent de la faim dans le monde et trois milliards souffrent de carences alimentaires.
La « révolution verte », initiée par les cupides tenants de l'agro-industrie, est responsable de cette catastrophe car elle a violé les lois biologiques des sols en y injectant des engrais chimiques et, ce faisant, elle a détruit l'équilibre agro-silvo-pastoral qu'avaient créé nos ancêtres.
Étant donné que ce modèle agricole mortifère dépend du pétrole, il est voué à disparaître avec lui.

1 commentaire

Que c'est bien dit !... C'est à la fois un état des lieux scientifique, poétique, ironique et polémique de nos terres et hélas réaliste je le crois !... C'est un peu comme le récit d'un voyant face à des aveugles, une superbe démonstration de respect de la vie présenté par le spécialiste Claude Bourguignon et conté presque théâtralement un peu à la façon de "Bébel"... "Les statistiques: Le pourcentage d'hommes qui meurt de faim est plus faible qu'il n'était au début du 20ème, et hop vous êtes sauvés !!!..." hihihi ...Vive l'agriculture BIOLOGIQUE !... Elle est semeuse d'emplois locaux, notre Marianne BIO, mais ils ne bougent même plus le petit doigt au gouvernement pour relancer l'agriculture indépendante, ce sont certainement tous des "héros" appointés !... Hahaha ! Pourtant cet "abandon" politique de nos " terres", de nos belles valeurs ancestrales, (de notre trésor national qui devrait même être classé patrimoine de l'humanité) est profondément "minable" !...
Par jeanpierre33240 l'année dernière