Advertising Console

    Pétrole ! L'APOCALYPSE BP 2009

    Repost
    Josepha Coccinelle

    par Josepha Coccinelle

    172
    119 vues
    BP-Amende de $4,5 mds aux USA pour la marée noire de 2010
    Le 15/11/12 :reuter.com
    Amende record, nettement supérieure aux $1,3 md versés par Pfizer en 2009
    BP pourrait encore devoir verser de nouvelles indemnisations
    La procédure n'est pas terminée, prévient le ministère de la Justice
    Deux dirigeants inculpés, devront notamment répondre de l'accusation d'homicide (Actualisé avec Holder, inculpations)
    Montage fait en 2010. les oiseaux, les tortues et mammifères marins en voie de disparition, , on notait déjà les effets dévastateurs de la marée noire sur la faune locale. Plus de 400 oiseaux mazoutés ont été traités et des dizaines d'autres retrouvés morts, couverts de pétrole. Plus de 200 tortues et plusieurs dauphins victimes de la pollution se sont échoués sur le rivage, ainsi que d'innombrables poissons.
    Selon BP, l'éloignement de la plate-forme, située à 80km des côtes
    la Louisiane, devait éviter les problèmes de pollution du littoral. Encore un jugement erroné.
    VENICE, Louisiane (AP) — Des erreurs sur les noms d'experts en vie marine, des espèces menacées qui ne sont pas présentes dans la région, une sous-estimation des risques... Les plans anti-marée noire de BP pour le golfe du Mexique, validés par les autorités américaines en 2008 dernier, truffés d'omissions et d'erreurs flagrantes, montre une analyse de l'Associated Press.
    Le plan régional de 582 pages et un autre de 52 pages qui porte spécifiquement sur la plate-forme Deepwater Horizon, dont l'explosion le 20 avril est à l'origine de la marée noire, minimisent fortement les dangers d'une fuite incontrôlée de pétrole tout en exagérant la capacité de la compagnie pétrolière britannique à gérer une telle situation.
    Dans les scénarios de marée noire échafaudés par BP, les poissons, mammifères marins et oiseaux ne sont pas sérieusement touchés, les plages restent immaculées et la qualité de l'eau n'est qu'un problème temporaire. Et ce, pour une fuite environ dix fois plus importante que celle de Deepwater Horizon...
    Loin de ces projections optimistes, Billy Nungesser, président du district de Plaquemines, en Louisiane, souligne les dégâts déjà causés par la marée noire dans sa région: "la vie telle que nous la connaissons a disparu de 1.200 hectares de marais et nous continuons à perdre de précieuses zones humides tous les jours".