Bernard Cazeneuve : "Pas de compromis au rabais"

7 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Après l'accord obtenu lors du Conseil européen du 18 octobre, pour une mise en oeuvre "graduelle" de la supervision bancaire dans la zone euro en 2013, Bernard Cazeneuve réfute tout arrangement entre Paris et Berlin qui viserait à repousser le début du processus après l'élection présidentielle allemande. « Il n'y a pas de compromis pour faire une supervision bancaire au rabais pour permettre à Angela Merkel de mener campagne. Ce n'est pas comme ça que les négociations européennes se passent. »

0 commentaire