Dali, du 21 novembre 2012 au 25 mars 2013

Centre Pompidou
1,2K
22 424 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Exposition organisée par le Centre Pompidou avec le MNCARS, Madrid en partenariat avec la Fondation Gala-Salvador Dalí et le Salvador Dali Museum.
Le Centre Pompidou rend hommage à l'une des figures magistrales les plus complexes et prolifiques de l'art du 20e siècle, Salvador Dalí, plus de trente ans après la rétrospective que l'institution lui avait consacrée en 1979-1980. Souvent dénoncé pour son cabotinage, son goût de l'argent et ses prises de positions politiques provocatrices, Dalí est à la fois l'un des artistes les plus controversés et les plus populaires. C'est toute la force de son œuvre et toute la part qu'y tient sa personnalité, dans ses traits de génie comme dans ses outrances, que cette exposition sans précédent veut aussi éclairer.
Parmi les chefs-d'œuvre exposés, les visiteurs redécouvriront quelques-unes des plus grandes icônes, à l'exemple du plus célèbre tableau de l'artiste(...)

Retrouvez l'événement sur le site internet du Centre Pompidou :
http://www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.id=FR_R-83f7964a2eb5338b98135668c18bfbf0¶m.idSource=FR_E-83f7964a2eb5338b98135668c18bfbf0

Échangez sur l'expo Dali avec le compte Twitter du @centrepompidou et avec le hashtag #Dali
Et retrouver l'évènement sur Facebook sur https://www.facebook.com/events/409540409101795/

3 commentaires

un peu loufoque, une imagination débordante et originale
Par mysteri5962 . l'année dernière
Dali sur la cybernétique (1964) :
« L’éblouissement scatologique du sacré qui doit être la virgule pointilliste culminante de tout fête qui se respecte sera, de même que dans le passé, exprimé par le rite sacrificiel de l’archétype. De même qu’au temps de Léonard on procédait à l’éventrement du dragon des blessures duquel émergeaint des fleurs de lys, aujourd’hui on devra procéder à l’éventrement des machines cybernétiques les plus perfectionnées, les plus complexes, les plus coûteuses, les plus ruineuses pour la communauté. Elles seront sacrifiées pour le seul bon plaisir et divertissement des princes, recocufiant ainsi la mission sociale de ces formidables machines qui par leur pouvoir d’information instantanées et prodigieuses n’auront servi qu’à procurer un orgasme mondain et passager et à peine intellectuel à tous ceux venus se brûler à la flamme glaciale des feux de diamants cocufieurs de la fête supracybernétique. »
http://iiscn.wordpress.com/2011/09/29/dali-et-la-cybernetique
Par Yves Trlt il y a 2 ans
Génialement Provocateur, Dali
Par ۞ SnÔÔpy ۞ il y a 2 ans