Advertising Console

    Institut Xerfi Francis Jacq Le paradoxe français : plus de technologie, moins de considération

    Reposter
    Xerfi Canal

    par Xerfi Canal

    169
    94 vues
    L'association Institut Xerfi et Xerfi Canal présente l'analyse de Francis Jacq, philosophe, designer, blogueur

    La robotisation, l'informatisation et la télécommunication, en dématérialisant et unifiant les supports de l'information par le codage électronique, ont permis de connecter, gérer et réguler dans l' espace numérique les matières premières, les machines, les équipements industriels et publics, les systèmes commerciaux, bancaires, managériaux.
    Dans les pays développés, les interventions humaines mobilisent de moins en moins l’effort physique et consistent de plus en plus dans des opérations de préparation, de contrôle, ajustement, négociation et conception.
    Les segmentations de l’organisation selon Taylor et Fayol qui rigidifiaient les articulations entre direction, conception et exécution, entre commercialisation, production et stockage, disparaissent pour laisser la place à de multiples modalités de management, de coordination et de contractualisation.
    Un agent opérationnel n’est plus seulement une main : il devient un cerveau qui anticipe les nouvelles tâches avec la connaissance des impératifs commerciaux et logistiques, qui conçoit les outils avec l’ingénierie, qui valide le produit ou le service avec le contrôle qualité, qui communique et négocie avec les clients et les partenaires. [...]

    Francis Jacq, Le paradoxe français : « plus de technologie, moins de considération », une vidéo Xerfi Canal

    www.xerfi.fr
    http://www.xerficanal.com/francis-jacq-le-paradoxe-francais-plus-de-technologie-moins-de-consideration-608.html