Advertising Console

    Le Zéro Héros

    Reposter
    Théâtre Grand Rond

    par Théâtre Grand Rond

    8
    274 vues
    A travers ce spectacle, Ibrahima Bah dresse, sous la gouaille et l’humour grinçant, un constat du délabrement politique, économique, social et culturel de la Guinée. Une multitude de personnages surgissent pour nous dire leur rêve de liberté, leur hantise d’exilé, leur ivresse de vivre.

    « [...]on ressent la force de ce tourbillon existentiel, quand tout un monde intime vacille sous l’effet d’une simple nouvelle, quand ce vacillement individuel n’est que le symptôme d’un grand chambardement collectif... Le tout avec le rire aux lèvres, alors même que la mort et la misère demeurent clairement à l’horizon. » Le Clou dans le planche, à propos du premier opus (Le Zéhéro n'est pas n'importe qui) consacré à Williams Sassine par Ibrahima Bah.