Serge Dassault, Sénateur de l'Essonne : Mettre fin à l'idéologie dépensière des 35 heures

77 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Dans une situation critique, les prévision de recette budgétaire annoncées par le gouvernement sont très optimistes, s'inquiète Serge Dassaut (Essone). Plus alarmante encore, est l'augmentation des dépenses, message désastreux pour les agences de notation qui menacent de dégrader la France. Le risque de cessation de paiement est réel.

Dans ce contexte, le sénateur doute sérieusement de la pertinence des choix du gouvernement de maintenir des dispositifs couteux et inefficaces, et , rappelant l'enjeu du débat sur la compétitivité, souhaite savoir si le gouvernement saura amorcer une réflexion sur cette "idéologie dépensière" que sont les 35 heures.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.