Audition de Sandrine Gachadoat par Stan Maillaud 1de2 en 2011 - affaire de pédocriminalité - RRR

NoN merci

par NoN merci

469
302 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à

2 commentaires

l'article 2 de la Convention sur la prévention et la répression du crime de génocide adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies le 9 Décembre 1948 stipule:

Dans la présente Convention, le génocide s'entend de l'un des actes ci-après commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie un groupe national ....

Alinéa b) Atteinte grave à l'intégrité physique, ou mentale de membres du groupe (institution familiale).

Alinéa e) Transfert forcé d'enfants du groupe (institution familiale) à un autre groupe (institution aide sociale a l'enfance ou tuteur institutionnel).

" On " vous obligera à vous plier aux exigences de la "Justice" mais paradoxalement la "Justice" pourra briser votre vie et votre famille., c'est bien un génocide institutionnel,, au regard du groupe national que représente les familles brisées par la "Justice" en France !

Ici le groupe institution familiale, doit être entendu pour tous les parents qui se sont fait retirer leurs enfants pour autres motifs que la maltraitance avérée..
Je ne suis pas surpris face au déni de justice de la France

Objet : Fwd: Droit a un recours effectif - Pétition 0355/2013
À : crpd@ohchr.org, "urgent-action@ohchr.org"
---------- Message transféré ----------
De : le tristounet
Date : 23 novembre 2013 10:42

Objet : Fwd: Droit a un recours effectif - Pétition 0355/2013
À : petitions OHCHR
Cc : PETI Secretariat , OTP InformationDesk , Registry ECJ

Mesdames, Messieurs,

Ce que je trouve lamentable dans cette histoire c'est que je transferts mes courriels aux autorités Françaises et que personne ne réagi , je ne sais même pas si mon fils est encore vivant, vu que je n'ai aucune nouvelle depuis novembre 2011, ni aucune réponse a mes cartes postales que je lui envoie sur son lieu de vie en Belgique; en recommandé de surcroit.(vois pièce jointe)

Cordialement M TERRIOU Bruno