AGDE - PEZENAS - Le chomage en Pays Agathois - LE REPLAY du débat sur BFM TV

HERAULT TRIBUNE
202
2 380 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Débat proposé sur le plateau de BFM TV
entre Sébastien DENAJA député l' HERAULT ( PS ) et
Olivier BOUDON ( Entrepreneur dans l' ESSONNE ( CGPME )
7 Jours BFM" : Reportage sur ces terres sinistrées par le chômage
L'équipe de "7 Jours BFM" a enquêté dans ces régions françaises sinistrées, où le chômage, présent depuis des années, augmente deux fois plus vite que dans le reste de la France. L'intégralité du reportage diffusé ce samedi.

Les images du chômage, ce sont généralement des fermetures d’usines ou encore des salariés qui manifestent après l’annonce d’un plan social… Sauf que la réalité ne se limite pas à ces événements visibles. Lorsque l’Insee dévoile sa dernière enquête en septembre 2012, les chiffres surprennent.

Calais et la région de Thiérache en Picardie restent les zones les plus sinistrées, avec un taux de 16,8% et de 16,7%. Mais juste après, en troisième position, c’est le secteur d’Agde-Pézenas dans l’Hérault qui affiche le taux record de 16,3%.
Un chômage qui augmente deux fois plus vite qu'ailleurs

Nos reporters, Quentin Baulier et Céline Bruel ont donc enquêté dans ces villes plus connues pour leurs plages et leurs vignes. Ils ont tenté de comprendre les raisons de ce chômage qui augmente deux fois plus vite que dans le reste de la France.

Lors de leurs recherches, ils ont notamment rencontré le député socialiste de la circonscription, élu en juin 2012. Sébastien Dénaja se dit alors très surpris. Car si le parlementaire ne cache pas les problèmes économiques de sa région, il explique que personne ne s’y intéresse. Ni les hommes politiques nationaux, ni les journalistes.
A la rencontre de ceux qui résistent

Une raison de plus qui motive la rédaction de 7 Jours BFM. Sur place, nos journalistes découvrent que tout ce qui faisait la richesse régionale est aujourd’hui sinistré. Viticulture, pêche, ostréiculture, commerce et même le tourisme sont en crise.

Des secteurs clés qui détruisent chaque jour des emplois. Le reportage part donc à la rencontre des chômeurs mais aussi de ceux qui résistent et qui tentent d’endiguer cette dégradation de l’emploi.
Ce qu'il faut retenir

"7 jours BFM", le magazine de reportage de BFMTV

• Tous les samedis de 18h à 20h, "7 jours BFM ", le nouveau magazine de reportages de BFMTV est diffusé en direct sur BFMTV et BFMTV.com. Puis en Replay sur BFMTV.com dès samedi soir.

• Chaque semaine, un reportage de 26 minutes est diffusé et suivi d'un débat. La deuxième heure est rythmée par plusieurs reportages de plus courte durée.

• Deux autres rubriques au menu : "7 jours d'actu", un regard sur l'actualité de la semaine et "7 jours en images", les images les plus fortes de la semaine.
BFMTV innove en créant son premier magazine d’information. Pendant deux heures, en plateau ou sur le terrain, Thomas MISRACHI vous présentera chaque samedi les grands événements de la semaine écoulée à travers différents reportages et débats en compagnie d'invités sur le plateau de BFM TV.
La première émission a été consacrée Samedi 20 Octobre 2012 à " La Libye de Kadhafi un an après sa mort "
Chaque numéro de ce nouveau magazine d'information sera porté par un reportage de 26 minutes - Un débat sur le thème choisi disséquera ensuite l'information durant une demi heure. La seconde partie de 7 jours BFM proposera rubriques et reportages tels que « 7 jours d'actu » et « 7 jours d'images ».
Ce nouveau magazine d'actualité d'un format de 2 heures sera proposé chaque samedi à partir de 18 heures sur BFM.

Le sujet du Samedi 3 novembre prochain traitera du chômage.
Le sujet de 26 minutes réalisé par Céline BRUEL et son équipe a été tourné à Agde.

Au moment ou la France métropolitaine compte bel et bien plus de 3 millions de chômeurs et que la progression du nombre d'inscrits ne faiblit pas, Céline BRUEL a cherché sur le terrain les raisons invisibles de ce chômage plus présent encore dans le Sud de la France et particulièrement dans l'agglomération Agatho-Piscénoise.

Avec 25,2 % de la population active en recherche d'emploi, les données statistiques brutes sont alarmantes, voire alarmistes.
Mais qu'en est il vraiment ?
Quelles sont les incidences de la saisonnalité sur ces chiffres ?
Quelles sont les raisons de ces pertes d'emplois ?
Est le déclin de la filière pêche ?

Céline BRUEL a enquêté durant dix jours entre Agde et Pézenas. Elle a rencontré Sébastien DENAJA le nouveau député de la Circonscription, Marc GUERIN l'adjoint au maire de Pézenas, Brigitte DORE la responsable d'agence de Pole Emploi et Gilles D'ETTORE le maire d'Agde qui a accepté d'évoquer le sujet auprès d'elle la veille de son départ.
Patrons Pêcheurs, chômeurs, employeurs, élus et responsables administratifs ont répondu à ses questions.
Assurément un reportage à ne pas manquer pour l'indépendance et l'expertise de cet "œil " extérieur au microcosme agathois.
Journaliste indépendante Céline BRUEL a collaboré a plusieurs hebdomadaires et quotidiens de Marianne à Charlie Hebdo, du Figaro à VSD

0 commentaire