L'inquiétude des agents de sécurité du Parlement Européen

France3Alsace
111
1 149 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le Parlement Européen a décidé de mettre fin à sa collaboration avec Sécuritas. 425 agents de sécurité sont concernés à Strasbourg et Bruxelles. L'objectif est de faire des économies, mais aussi d'offrir un service plus adapté à l'institution qui embauchera et formera ses propres agents.

0 commentaire