BILAN OSTEOPATHIQUE chez une chienne basset artésien normand après une mise bas

Découvrir le nouveau player
325 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Tous nos chiens et chiots de l'élevage sont suivis par une vétérinaire ostéopathe. Voici comment procède la vétérinaire.
Nous utilisons l'ostéopathie en prévention sur nos animaux au minimum une fois par an. On ne se rend pas souvent compte qu'ils ont fait un faux mouvement par exemple et que cela a des répercussions sur plusieurs organes. C'est ce qui est fabuleux avec l'ostéopathie, c'est que c'est vite tout rééquilibré.

HISTORIQUE et DÉFINITION
L’ostéopathie est une médecine élaborée à la fin du 19 ème siècle aux USA par un médecin : Andrew Taylor Still et développée par ses élèves (Littlejohn, Sutherland..) Elle a débarqué en Europe et en France grâce à eux et s’est développée dans les années 1970 pour les humains, et dans les années 1980 pour les animaux grâce au Dr Dominique Giniaux et au Dr Francis Lizon en particulier, tous deux vétérinaires. Tout d’abord dans le milieu équin avec un succès grandissant et bien installé depuis environ deux décennies, mais également pour les animaux de compagnie (chiens, chats et NAC) et les animaux de rente de façon plus récente. Etymologiquement, ostéo-pathie signifie « maladie des os » ou « maladie de la structure ».

PRINCIPES :
C’est une médecine manuelle, « holistique » à l’instar de l’acupuncture et de l’homéopathie, c’est à dire qu’elle aborde le patient dans sa globalité. Elle nécessite une écoute particulière, de la présence, de l’intention et de l’empathie. Son but est de restaurer les capacités d’autoguérison de l’organisme en lui permettant de s’adapter aux contraintes multiples qui lui sont appliquées et aux différents traumatismes, qu’ils soient physiques ou émotionnels. (On définit ainsi la santé comme la capacité d’un organisme vivant à s’adapter à son environnement). C’est une médecine de terrain et non de symptômes. Son domaine d’action est le « fonctionnel » et elle ne peut agir efficacement lorsque la structure anatomique est atteinte, lorsqu’il existe des lésions des tissus (lors de fracture ou de tumeur par exemple). L’ostéopathie traite des « dysfonctions ».(on parle aussi classiquement de « tensions » pour décrire des restrictions de mobilité entre les tissus, le terme de lésion étant normalement réservé aux atteintes de la structure. Elle est complémentaire de la médecine conventionnelle qui elle est plutôt basée sur les problèmes lésionnels et les symptômes.

0 commentaire