Arnaud Cance : la cançon del país de Jean Boudou. Brassens pour la musique

copainsdac
41
1 316 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Jean Boudou a écrit cette chanson dans un camp de STO en Silésie, Pologne en 1945.
Le Rouergue, l'Aveyron, Crespin son village, Naucelle sont loin. C'est son pays
Arnaud Cance chanteur occitan né à Naucelle, près de Crespin a eu l'idée ( et elle est bonne ) de mettre ce poème sur la musique de Georges Brassens, les oiseaux de passage, de Jean Richepin.
Quand Jean Boudou était à Breslau en Silésie, Georges Brassens était lui aussi dans un camp du STO à Basdorf en Allemagne.
Cet enregistrement a été fait à Crespin, à l'occasion d'un cabaret occitan. Arnaud Cance et l'humoriste Padena.

Voici la traduction :

LA CHANSON DU PAYS
Quand le soleil d'ici verra finir la guerre
et que ces jours d'âpreté cesseront,
quand le soleil là-bas, le soleil de ma terre,
quand il réveillera les hauts du S égala
et que je marcherai en-dessous de Naucelle,
et que j'approcherai des maisons de Crespin
alors je chanterai une chanson nouvelle
que l'on s aura partout dans le pays latin.
Tant pis s'il est tombé, le feuillage des chêne.
et si je dois trembler dans le vent du matin,
je sais que sortiront de nos portes anciennes
les amis d'autrefois, et qu'on boira du vin.
Et on reparlera des bêtes et des foires,
des fêtes d'alentour, des filles des voisins...
Tant pis s'il a neigé sur le haut des pommie
je me reconnaîtrai dans mes propres chemin.
Je sués depuis bientôt deux ans en Silésie,
je sais, je reviendrai dans le pays latin,
et je sais :je chanterai dans mes poésies
toute ma nostalgie des hauteurs de Crespin

0 commentaire