Renaud Capuçon / Famille Lockwood

Découvrir le nouveau player
welcomtou

par welcomtou

14
738 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Il entre au conservatoire de sa ville natale à quatre ans, puis il intègre le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris à l'âge de 14 ans dans la classe de Gérard Poulet. Il en ressort trois ans plus tard avec un premier prix de musique de chambre et un premier prix de violon.
Durant les années qui suivent, il participe à de nombreux concours internationaux, et intègre l'Orchestre des Jeunes de la Communauté économique européenne, puis l'Orchestre des Jeunes Gustav Mahler (en tant que premier violon) sous la direction de Claudio Abbado.
Il entreprend en parallèle une carrière de soliste, mais également de chambriste en jouant notamment avec Nicholas Angelich, Jérôme Ducros, Frank Braley, Hélène Grimaud, Gérard Caussé, ainsi qu'avec son frère Gautier (violoncelliste).
En 1996, il fonde un Festival à La Ravoire à côté de Chambéry, les Rencontres artistiques de Bel-Air. Ce festival accueillera pendant près de dix ans les plus grands instrumentistes de musique de chambre comme Jean-Pierre Wallez, Michel Dalberto, Martha Argerich, Stephen Kovacevich, Augustin Dumay, Gérard Caussé, Paul Meyer, Emmanuel Pahud, Marielle et Katia Labèque, etc.
Il a, entre autres, enregistré de la musique de chambre de Ravel, Schubert, Brahms, ainsi que les concertos pour violon de Schumann et de Mendelssohn sous la direction de Daniel Harding.
Après avoir joué sur un Vuillaume, un Guadagnini, puis sur un Stradivarius, il s'est vu prêter par la Banque de Suisse Italienne BSI un Guarnerius, le « Panette », de 1737 ayant appartenu à Isaac Stern.
Ses différents prix : il obtient en 1992 un premier prix de musique de chambre et en 1993 un premier prix de violon au CNSMD de Paris puis, en 1995, le Prix de l’Académie des Arts de Berlin. En 2000, il est nommé Nouveau talent de l’année aux Victoires de la musique classique, qui lui décernent en 2005 le titre de « Soliste instrumental de l’année ».
Il a reçu, en 2006, le Prix de violon "Georges Enesco" de la Sacem. Il est à l'heure actuelle sous contrat avec Virgin Classics.
Le 25 mai 2009, il tourne dans le court métrage 7.57 am-pm sous la direction de Simon Lelouch. On l'y voit interpréter La Mélodie d'Orphée de Christoph Willibald Gluck sur son Guarnerius au milieu des voyageurs de la ligne 6 du métro de Paris, dans l'indifférence quasi générale.Désolé pour la fin, plus de place sur le dvd !

0 commentaire