Rencontre avec David Simon, créateur de "The Wire" et "Treme" (VO)

Forum des images
850
1 141 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
En attendant la 4e édition du festival Séries Mania en avril 2013, et à l’occasion de la parution en France de son ouvrage “Baltimore”, David Simon, créateur des séries The Wire et Treme, nous fait l’honneur de sa visite pour évoquer le processus de création de ces séries exceptionnelles.
Né à Washington en 1960, David Simon étudie le journalisme à l’université du Maryland avant d’intégrer, en 1982, l’équipe de reporters du Baltimore Sun. En 1988, il suit pendant un an le quotidien des inspecteurs de la brigade criminelle de la ville. Il raconte cette expérience dans son premier livre “Homicide: A Year on the Killing Streets” (1991) qui sert de base à la série télévisée Homicide: Life on the Street (1993-1999), dont il devient coproducteur et coscénariste à partir de la 4e saison.
Avant de démissionner de son journal en 1995, il repart effectuer une longue enquête sur le terrain du trafi c de drogue en 1993 qui donne lieu à un nouveau livre “The Corner: A Year in the Life of an Inner City Neighborhood” (1997) qu’il adapte en une minisérie intitulée The Corner, diffusée en 2000 sur HBO.
De 2002 à 2008, il entreprend pour HBO le gigantesque projet des cinq saisons devenues mythiques de The Wire / Sur écoute, toujours inspiré de ses ouvrages documentaires et de l’expérience d’Ed Burns, ancien policier et instituteur de Baltimore. Cette série policière totalement atypique trace au fil des épisodes une radiographie complète des institutions contemporaines (police, politique, éducation, médias…). Elle fait aujourd’hui l’objet de nombreuses études universitaires, et d’une admiration unanime des cinéphiles et sériephiles.
Depuis lors, David Simon bénéficie d’un statut unique d’auteur soutenu par la chaîne câblée HBO qui lui accorde sa confiance pour deux nouvelles séries ancrées dans la réalité contemporaine : Generation Kill (2008), sur le quotidien de soldats américains lors de l’invasion irakienne en 1993, et les trois saisons de Treme (2010-2012), immersion dans la reconstruction de la Nouvelle- Orléans après l’ouragan Katrina et magnifique hommage aux musiciens de jazz et à la culture créole.
David Simon a la réputation d’être particulièrement exigeant, soucieux du contrôle artistique de ses projets et peu enclin aux représentations médiatiques. Sa présence au Forum des images est une occasion unique de le rencontrer !

Cette rencontre animée par Olivier Joyard, journaliste, a eu lieu le 15 octobre 2012 au Forum des images, Paris.

0 commentaire